AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 baby let me love you down ♦ feat park seung lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

lovely admin

avatar

Oh kyung jae


Pseudo : michiyo
Avatar : xia xiao wei
Messages : 4
I'm a member since : 21/06/2011

MessageSujet: baby let me love you down ♦ feat park seung lee   Jeu 23 Juin - 0:41

Oh kyung jae & Park seung lee ♥
« I can satisfy you it will not be cheap »


______________________________________________________________________________



«  Les frais hospitalier de votre mère s’élèvent à 2464320.32 KRW ( soit 1592 euros ), celle-ci est dans un état critique mais sans le règlement de ses frais nous n’allons pas pouvoir la garder plus longtemps dans nos locaux. Je vous laisse une semaine pour nous régler cette somme. »

S’inclinant légèrement , la jeune chinoise tournait les talons tout en passant une main dans sa chevelure ténébreuse. Elle était plus ou moins connus pour ses photos de charmes et pourtant elle ne touchait pratiquement rien. 15% de ce que rapportaient ses shootings , qui disait qu’elle n’était pas naïve ? Oui ses vêtements étaient l’opposé radical de sa situation financière, mais c’était tout bonnement parcequ’on les lui offrait en cadeau pour des shootings, des soirées hot voir pour des services un peu plus poussés. Et elle n’avait pas le choix, ne voulait pas l’avoir. S’arrêtant devant la porte d’une des chambre de l’hôpital, elle frappa légèrement du poing contre celle-ci avant d’entrer. Sa robe n’était pas froissée et embrassait avec sensualité les courbes de son corps, oui, normalement elle ne devrait en aucun cas être victime des critiques concernant sa tenue vestimentaire après tout elle sortait du studio. Du moins, elle l’espérait. S’avançant dans la pièce, ses mains se refermant sur le bas de sa robe, elle baissa les yeux. Respect ou peur qu’importe, cela revenait au même. La respiration lente de l’occupant, la réconforta soudainement et elle se permit de relever les yeux vers sa génitrice endormis. Elle était belle, même sans ses cheveux. Son visage semblait fatigué, douloureux mais même ainsi kyung jae ne pouvait s’empêcher de l’admirer. S’asseyant à ses côtés, elle la fixa longtemps et la jeune chinoise n’aurait sur dire combien de temps elle était resté à ses côtés la fixant tout en laissant son doux visage endormis raviver les souvenirs de son enfance. Des souvenirs ternes, éteints et pâles qu’elle appréciait tout de même. L’amour à sens unique existait aussi au sein d’une relation mère fille et la jeune adulte aimait sa mère plus que tout. Il n’y avait aucune exagération dans ses dires, elle l’aimait plus que son propre corps, plus qu’elle-même pour tout avouer et cela était trop complexe à comprendre. Comment faisait-elle pour aimer une mère si haineuse ? Elle n’en avait aucune idée , après tout elle avait brisé le rêve de sa mère en venant au monde dans le corps d’une jeune fille alors que sa génitrice désirait un jeune garçon. Jeune garçon qui aurait surement pu retenir l’homme marié avec qui elle l’avait eu. Mais les rêves portent bien leurs noms, ils ne sont pas réalisables , ne peuvent qu’être imaginés et ne se produiront jamais même en possédant tout la volonté possible pour les atteindre.

La sensation d’un pincement violent, la ramena à elle-même. Tournant la tête de droite à gauche, elle remarqua le regard hautain que lui portait à présent son ainé. S’endormir était un tort et un manque de respect , c’était comme se plaindre de son dur labeur alors que sa mère souffrait constamment. Baissant la tête en signe de salutation, elle ne réagissait pas lorsque la main de sa mère s’emparait de ses cheveux tirant dessus afin de lui relever la tête. « Que fais-tu là ? Je comprends pourquoi tu n’as pas d’argents , ta tenue cache trop ton corps ! Regarde moi ça on dirait une poupée en porcelaine que l’on voudrait câliner ! Je ne veux pas que tu sois câliné, mais que l’on fasse mumuse avec toi afin que tu me ramènes l’argent nécessaire à mes soins, tu piges ? » Son regard méprisant la fixa un court moment avant qu’elle ne lui fasse signe de s’approcher. Qu’elle s’approche suffisamment d’elle afin que personne n’entende ce qu’elle s’apprêtait à ordonner à sa fille. Penchant la tête en avant , la jeune chinoise se mordit violemment l’intérieur de la joue face aux paroles de sa mère. « Si les photos de charmes ne suffisent pas, vends ton corps , tu serviras au moins à quelque chose. Satisfait donc ces hommes infidèles comme je l’ai fait autrefois. » Puis elle lui avait fait signe avec dédain de quitter la pièce. Tremblotante, kyung jae avait quitté l’hôpital la tête baissé, se dirigeant vers un distributeur proche afin d’y acheter des préservatifs. Les ordres étaient des ordres, cette femme souffrante qu’était sa mère aurait ce qu’elle voulait , kyung jae se le devait. Mais elle ne savait pas comment l’on faisait pour vendre son corps enfin repérer un client potentiel et le suivre dans un love hôtel n’était pas bien complexe mais comment devait-elle l’aborder ? Secouant la tête, elle expira légèrement tout en fermant les yeux. Poser de manière sensuelle était relativement simple, adopter une expression provocatrice l’était tout autant , un mixte des deux devrait pouvoir lui servir à amadouer un homme. La suite, serait beaucoup plus simple, faire la planche à pain et simuler, rien de bien complexe. Il faisait nuit et c’est donc tout naturellement qu’elle se dirigea vers l’un des night-clubs les plus fréquentés de Séoul. Se positionnant sur le trottoir face à l’entrée de celui-ci, elle examina l’entrée de la discothèque. Un vendredi soir, une nuit bien entamée avec un peu de chance elle tomberait sur un homme riche complètement bourré qu’elle réussirait à arnaquer sans même prendre la peine de lui laisser toucher son corps. Enfin c’était beau de rêver.

Trop vieux, trop jeune, trop moche ,trop gros , trop petit , trop grand. Trop complexe, oui elle l’était et même si elle avait absolument besoin d’argents, elle n’arrivait pas à se résoudre à l’idée de foncer dans les bras d’un homme qui ne lui plairait même pas un minimum. Jetant un coup d’œil à sa montre elle soupira. Deux heures qu’elle attendait en vain. Non qu’elle n’est pas dormis depuis minimum trente six heures et qu’il fasse froid tout semblait aller pour le meilleur des moments. Relevant la tête vers l’entrée du nightclub, elle étouffa un petit cri de joie en apercevant un client potentiel. La vingtaine, probablement coréen , plutôt mignon suffisamment pour satisfaire la jeune femme. De toute manière il se faisait tard et elle ne trouverait probablement pas mieux que ce jeune homme. C’est donc tout naturellement qu’elle le suivit, histoire de s’éloigner d’éventuelles personnes qui pourraient sortir du club. Le regardant de bas en haut bien qu’il soit dos à elle , la jeune chinoise ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. Kyung jae n’était pas une allumeuse, ne l’avait jamais été mais elle savait apprécier le postérieur des jeunes hommes. Qui a dit que seuls les hommes aimaient savourer du regard les formes d’autrui ? Accélérant le pas, elle posa délicatement sa main sur l’épaule du jeune homme afin qu’il s’arrête. Elle était intérieurement mal à l’aise mais ne laissa rien transparaitre lorsqu’elle contourna le jeune coréen afin de lui faire face. Vraiment mignon, mais qu’importe elle se devait de lui faire comprendre son unique but. « Un homme aussi beau ne devrait pas passer la nuit seule c’est tellement déprimant. » Un sourire en coin, elle passa un léger coup de langue sur sa lèvre inférieure tout en laissant glisser son doigt le long de la mâchoire de celui-ci. Elle n’était pas bien explicite certes, mais les mots francs qu’elle aurait pu dire lui irritaient la gorge. C’est donc tout en continuant dans le soft, qu’elle s’adressa de nouveau à lui tout en venant placer son doigts sur les lèvres close de son futur client. « Mais je peux remédier à ta solitude, à ce qu’il parait je suis de très bonne compagnie puis nous pourrons nous réchauffer, il ne fait pas très chaud ce soir. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

baby let me love you down ♦ feat park seung lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
once upon a time :: seoul; :: Gangnam ★ :: Nightclub-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit