AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 One night we're in danger [ Jeong Ae Mi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Baek Jason


Pseudo : Kimmi ou lavoueusedecultedejonghyun
Avatar : Kim Jonghyun ou Dieu 8D
Messages : 51
I'm a member since : 04/06/2011
Age : 27
Mood : Good \o/

MessageSujet: One night we're in danger [ Jeong Ae Mi ]   Ven 10 Juin - 14:13



Baek Jason Jeong Ae Mi


    Tenue du jour

    Aujourd'hui, je voulais passer voir mes anciennes mères. Elles qui s'étaient occupés de moi comme son enfant. Malgré que l'endroit était assez déprimant quand on y repensait j'avais tout de même passé de bons moments là-bas. C'était assez nostalgique quand on y repensait, j'avais certes beaucoup souffert en ces lieux malgré tout j'ai pu vivre comme tous les enfants. J'avais perdu mes parents assez tôt mais heureusement que je n'étais pas sans ressources. Ma seule famille était ma petite soeur Lilie, nous étions les seules rescapés de la famille. Elle était si jeune et pourtant le traumatisme était arrivé si vite. Je m'occupais d'elle comme un grand frère devait le faire et comme un père devait le faire. J'étais avec ma guitare sur mon dos, j'allais surement rentrer tard. L'orphelinat était bien en désordre et j'allais passer ma journée là-bas surement pour faire une petite action. J'avais pris une journée de congé pour venir m'occuper des enfants et des lieux qui étaient en désordre. Mes anciennes mères étaient maintenant assez âgées alors qu'avant c'était totalement différent. Elles regorgèrent d'énergie et de fraicheur, les temps avaient fortement changé la mort les poursuivait. Dommage pour elles, je devais m'occuper de tout le monde. Je ne pouvais même pas reprendre l'orphelinat après leurs morts, j'avais un rêve. Malgré tout si j'arrivais enfin à atteindre mon rêve d'artiste je penserais un jour à ré-ouvrir un orphelinat. C'était bien la première chose que je ferais lorsque je serais bien riche grâce à mon talent. Mes chevilles allaient bien merci. Je croyais en mes compétences, je croyais que je pouvais le faire c'était suffisant pour avancer. J'avais vécu avec très peu de soutien j'étais fort psychologiquement. J'étais assez sensible certes mais c'était mon seul problème je ne pleurais pas comme un bébé. Enfin.. si un jour lors de la mort de mes parents mais j'avais quinze ans et j'étais idiot à l'époque ! De toute façon qui n'arriverait pas à pleurer la mort de ses parents ? Je lui demanderais comment il faisait pour ne pas pleurer devant une chose aussi horrible ou je le traiterais de sans coeur. En tout cas, j'étais en train d'avoir un peu trop chaud dans mes vêtements. Je me changeais alors en balançant une tenue au hasard. Un haut plutôt flagrant avec des motifs improbables et des couleurs plutôt en harmonie avec le temps. Le soleil me tapait sur le corps alors que j'enfilais mon haut. Je regardais mes bras, j'avais l'impression que j'étais beaucoup plus musclé à l'époque, ce n'était que maintenant que je remarquais. Quel idiot j'étais ! Des accessoires un peu partout j'avais tout de même une bonne garde de robe, grâce à mes deux jobs qui payaient assez bien surtout mon travail dans les bars. Je remplissais les gardes de robe petit à petit, je m'occupais moins de la nourriture ou des meubles. De toute façon c'était moi qui m'occupait principalement de l'appartement. Lilie avait besoin d'un bon lit, d'une armoire, d'un bureau et des affaires de cours. J'étais grand et déjà adulte il ne me restait que très peu de temps à vivre. Je n'étais pas vieux mais j'étais déjà adulte on s'approchait vraiment très doucement de la mort j'essayais de profiter de la vie comme je pouvais. La petite était encore jeune et devait aussi avoir affaire aux beaux garçons, je pensais que pour une fille c'était important de porter de beaux vêtements. Chez une femme, je regardais souvent les vêtements et le visage. J'aimais la mode c'était simplement ça.

    J'étais sur le point de sortir, je passais une main dans mes cheveux ébouriffés. Il tenait en l'air c'était bien drôle, la petite Lilie se moquait un peu de moi. Personnellement j'aimais bien cette coupe, je pensais qu'un peu d'extravagance dans les rues de Séoul pouvaient changer l'humeur de la population. J'étais un peu comme un rayon de soleil, une petite sucette à la vanille dans la bouche. Je remarquais à cette dernière les quelques tâches à finir et les conseils et consignes pour éviter de brûler l'appartement. Je m'inquiétais pour cette dernière et le reste de l'appartement, j'avais suer pour me payer cette pièce et les objets qu'il y avait. De plus je ne voulais pas qu'elle invite des amies chez elle ou bien un garçon. Qui sait, ce que deux personnes qui s'aimaient pouvait faire dans ma chambre ou la sienne. Pas que travailler. Elle était en pleine crise d'adolescence et se plaignait du peu de liberté qu'elle avait. Certes c'était vrai et que je faisais des crises comme ça à son âge mais je m'inquiétais vraiment. Je ne voulais pas qu'elle se fasse influencer par les filles et qu'elle devienne comme elles. Les filles comme ça c'étaient souvent des demoiselles que tout le monde rêvaient de sortir avec ou de coucher avec. C'était pour les garçons qui étaient en manque et qui ne pouvait pas se payer du bon temps avec une jolie fille comme Lilie. Les garçons comme cela étaient des hommes inaccessibles et qui plaisaient à tout le monde. J'étais un peu comme ça à l'époque, j'étais quelqu'un d'inaccessible en fait. Par la suite j'avais changé et j'étais devenu un peu plus mûr.

    Bon j'étais donc dans la rue de mon appartement je ne bougeais que très peu j'avais vraiment la paresse de courir ou de bouger mes fesses royales pour aller plus vite. De toute façon il ne faisait pas aussi tard que ça, il faisait encore beau et le soleil tapotait encore mon épaule. J'étais dans le quartier de apgujung, il était plutôt calme. Mais la nuit ça faisait vraiment peur heureusement que je venais chercher tous les jours la petite Lilie. D'ailleurs heureusement qu'elle savait se défendre la petite, un jour elle s'était faîte enlever. Seulement emmené par des hommes qui n'avaient pas leurs testicules à leurs places initiales. Elle était assez agressive je ne l'avais même pas vu partir, j'avais à peine le temps de remarquer qu'elle n'était plus avec moi. Elle avait déjà réussi à s'enfuir de ses malfrats, un coup de laque dans les yeux de chacun et elle remettait les testicules du principal concerné à sa place. Depuis ce jour-là j'avais eu peur de traîner avec elle le soir, j'aimais en plus bien l'a taquiner et l'a porté telle un beau chevalier blanc. Pourtant, j'étais beau et mignon ! Si un jour une femme devait lui ressembler.. je n'oserais jamais coucher avec elle j'aurais eu peur pour mes parties génitales qui faisaient de moi un homme. Enfin bref après avoir pensé à ça un frisson m'avait parcouru le dos malgré les rayons du soleil. J'avais mes écouteurs dans les oreilles, aujourd'hui je n'avais pas prit mon casque sinon mes cheveux allaient s'aplatir et ma coupe serait fichu. J'espérais d'ailleurs qu'il ne pleuve pas. J'étais presque arrivé sur place, le quartier n'avait pas changé je me remémorais les souvenirs de l'époque passée.

    J'entrais sur les lieux en poussant les grandes portes, ma tête dépassait peu à peu et je regardais un peu dans les côtés. Il n'y avait personne dans le hall mais certaines demoiselles que je connaissais était en train de parler dans la pièce d'à côté. J'entrais alors discrètement et toquais à la porte, je leur fis un léger sourire et elles me saluèrent donc. Je les enlaçais dans mes bras et proposais alors mon aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime.forumactif.fr/t208-baek-jason-or-god-fini http://onceuponatime.forumactif.fr/t212-baek-jason-i-m-like-a-real-god http://last-gift.voila.net/

avatar

Jeong Ae Mi


Pseudo : Dory
Avatar : Kim JaeKyung
Messages : 96
I'm a member since : 05/06/2011
Mood : Bright

MessageSujet: Re: One night we're in danger [ Jeong Ae Mi ]   Ven 10 Juin - 16:18

Comme chaque matin, Ae Mi s’était levée aux aurores. A force, c’était devenu comme une sorte de rituel ; elle se levait tous les jours très tôt, paressait sur son balcon en prenant le petit déjeuner lorsqu’il faisait beau, s’occupait de ses plantes et finalement, s’assurait que ses frères étaient fins prêts pour partir affronter leur longue journée. C’était idiot, ils étaient assez grands pour savoir se prendre en main eux même, pas vrai ? Peut-être bien que oui, mais il n’empêche que la jeune femme n’aurait zappé cette habitude pour rien au monde ; ça lui permettait de garder le contact avec les deux garçons, de discuter un peu avec eux de tout et de rien. Il faut dire que c’était un peu le seul moment de la journée où elle était capable de faire ça, ses journées étant trop occupée par ses constantes révisions, ainsi que ses nuits.

Ce jour-là n’échappait bien évidemment pas à la règle, mais il était encore tôt, et la jeune femme profitait allégrement des biens faits du soleil sur sa peau alors qu’elle s’octroyait le droit de déguster un croissant. Chose qui n’arrivait pas tous les jours en revanche ! Assise dans son fauteuil suspendu, les yeux perdus dans le vague, Ae Mi songeait à comment elle allait organiser sa journée. Bien entendu, un passage à la bibliothèque était obligatoire. Parce que ce n’était pas en ne faisant rien qu’on obtenait son master en lettre ! Bon d’accord, certains y parvenaient de la sorte, mais la demoiselle s’y refusait. Elle ne tenait tout simplement pas à ce qu’on dise qu’elle soit arrivée à quelque uniquement parce que ses parents avaient de bonnes relations et de l’argent ! Non, au contraire, elle voulait que l’on sache qu’elle y était arrivée par sa volonté.
Ensuite…hm ensuite il lui faudrait passer par l’orphelinat, c’était le jour où elle faisait du bénévolat, ça aussi, c’était donc obligatoire ! Non pas que ce soit une corvée, pas du tout même ! Mais il lui arrivait bien souvent de se dire qu’il n’y avait pas assez de vingt-quatre heures dans une journée ! Ah si seulement certains jours –comme celui-ci en l’occurrence- pouvait être ne serait-ce qu’un tout petit peu plus long, ce serait vraiment parfait.

Toujours en pyjama, Ae Mi consulta sa montre. Il était grand temps de se bouger un peu ! La jeune femme se leva, arrosa ses plantes, s’assura que Hermès ne manquait de rien, alla prendre sa douche, se maquilla, parce qu’il était hors de question qu’elle sorte sans maquillage, ne serait-ce qu’un tout petit peu, passa un de ses robes, tressa ses cheveux et enfila finalement une paire de sandales à talons hauts…bref, exactement ce qu’elle faisait tous les matins ! Son sac posé sur le comptoir au milieu de la cuisine, la demoiselle checkait ses emails sur son téléphone portable en attendant que ses frères aient fini de déjeuner à leur tour. Elle avait pris la peine de discuter avec eux et manifestement, il n’y avait rien de bien inquiétant dans leur vie de tous les jours. Ce qui était tant mieux, Ae Mi tenait vraiment à ce qu’ils vivent une vraie vie d’adolescents et en profitent autant qu’ils le pouvaient…ce qu’elle-même n’avait jamais pu faire, en somme !

Lorsqu’ils eurent désertés l’appartement pour leurs écoles respectives, la demoiselle se décida enfin à partir elle aussi. Il ne lui restait plus qu’à descendre au parking souterrain chercher sa voiture et hop, cette longue journée serait enfin lancée ; c’est précisément ce qu’annonça le bruit du démarreur que l’on enclenche.
Sortir du parking de l’immeuble pour se rendre à la bibliothèque était une chose, mais trouver une place dans celui de la bibliothèque elle-même en était une autre ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’était pas une mince affaire, loin de là même, étant donné que c’était la période des examens, tous les étudiants dignes de ce nom avaient pratiquement élu domicile à l’intérieur de cet édifice ! Ce n’est qu’au bout d’une bonne demi-heure que la jeune femme put enfin s’extirper de l’habitacle de son cabriolet gentiment offert par papa et maman lors de son vingtième anniversaire.
Ne perdant pas une minute de plus, elle se précipita à l’intérieur…et n’en ressortit qu’aux alentours de seize heures. Oui, il est vrai qu’il faut faire des sacrifices pour arriver à quelque chose dans la vie, mais tout de même, passer autant de temps entre quatre murs ! C’était…quelque peu monotone ! Encore heureux que Ae Mi adorait l’ambiance que régnait généralement dans ce genre d’endroit !
Bon, si elle se dépêchait, elle pourrait arriver à l’orphelinat vers seize heures trente et n’en ressortir qu’une heure et demie plus tard. Pressant le pas, la demoiselle s’imaginait déjà quoi faire avec les enfants. Et qui sait, peut-être qu’avec un peu de chance, elle croiserait le ô combien charmant Blake ! Mouais, cela dit ce n’était pas vraiment le moment de songer à ça, et puis le jeune homme n’était pas là en permanence, du coup, difficile de dire si il y serait ou non alors autant ne pas se faire de faux espoirs.
Le temps de réfléchir à tout ça et la voilà déjà arrivée audit orphelinat. Ae Mi poussa la lourde porte et courut dans le hall à présent familier. Cependant, il lui fallait d’abord passer dire bonjour au personnel présent, question de principes !
Un large sourire aux lèvres, elle frappa pour signaler qu’elle était là et remarqua alors quelqu’un d’autre. Un jeune homme, et non, ce n’était pas Blake. Il n’empêche qu’elle le reconnut dès qu’il se fut retourné. C’était Jason ! Un ancien pensionnaire qu’elle connaissait depuis des années, depuis le jour où ses parents avaient fait un don assez important pour l’orphelinat ainsi que les enfants qui y logeaient.

« Hé Jason, comment vas-tu ? Ca fait un bail ! »

Rien de plus vrai, ils se voyaient encore assez régulièrement, mais vu que Ae Mi était dépendante de son emploi du temps, il lui était devenu carrément impossible de voir qui elle voulait quand elle le voulait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime.forumactif.fr/t221-over-the-rainbow-jeong-ae-mi-fini http://onceuponatime.forumactif.fr/t223-ae-mi-if-you-can-dream-it-you-can-do-it
 

One night we're in danger [ Jeong Ae Mi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
once upon a time :: seoul; :: Apgujung ★-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit