AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Park Yong Shik


Pseudo : dday.
Avatar : shim chang min (max; dbsk).
Messages : 58
I'm a member since : 27/05/2011
Age : 27
Mood : happy, i guess ?

MessageSujet: and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin   Mar 31 Mai - 1:33


Bip. Bip. Bip (...) voilà la merveilleuse musique, si on pouvait vraiment qualifier ça comme tel, qui réveilla le jeune homme. Évidemment, ce dernier était loin d’être particulièrement content quant à l’idée de se faire réveiller aussi tôt, mais il n’avait pas vraiment le choix non plus. Il travaillait et malheureusement, il avait besoin de cet argent pour vivre. Tâchant de faire taire sa montre, surtout pour ne pas réveiller son si sympathique colocataire. Oui bon, soit dit en passant, il trouvait ce type plutôt chouette, juste qu’il préférait prendre son temps pour se réveiller, en paix surtout. Il ne fallait pas déranger le train train quotidien de monsieur, il appréciait rarement. Enfin, c’est donc dans le plus grande silence que le jeune homme se tira de son lit, à contrecoeur un peu comme n’importe qui l’aurait fait, avant de se trainer pratiquement littéralement vers la douche. Certes, Yong Shik travaillait avec des animaux, qui étaient loin d’être les plus propres, se laver avant n’était donc pas la meilleure idée qui soit, valait mieux qu’il ne la prenne après, mais bon autant ne pas s’attarder sur l’hygiène personnelle du jeune homme. Une fois propre, il enfila des vêtements plus potables qu’un simple boxer ou que sa serviette en fait. Aussi plaisant que ça pourrait être pour la gente féminine, c’était loin d’être approprié pour travailler avec des chats. Surtout si ces derniers ont des griffes ! Bref, je m’écarte, encore une fois. La suite logique de cette routine matinale était évidemment le petit déjeuner, sauf que pour une raison obscure, surement l’amour que le jeune homme portait à son lit lorsqu’il était le temps de se lever, il commençait à prendre du retard et s’il y avait une chose que son patron ne tolérait pas, c’était bel et bien un retard.

Donc dommage, mais il ne pouvait pas prendre le temps de s’arrêter pour se préparer un bon petit plat, même pas pour le diner. Il prit donc une tranche de pain au passage avant d’aller enfiler ses souliers. Un bref coup d’oeil en direction de l’horloge lui indiqua qu’il avait bel et bien pris du retard. Ce n’était pas qu’une vague impression quand au bruit qu’il entendait à l’étage du dessus. Génial, il allait devoir se dépêcher sinon il se ferait taper sur les doigts, probablement au sens propre du terme même. Oui parce que normalement il planifiait son réveil selon un horaire strict ou il ne devait pas perdre de temps. C’était franchement inutile pour le coup, mais bon. Il finit donc d’enfiler ses chaussures et sortit en s’assurant de verrouiller la porte en sortant. Il ne savait pas trop quand est-ce que Bo Young se réveillerait et en attendant il préférait éviter de se faire voler. Toujours avec la tranche de pain en bouche, il descendit donc les étages menant à son appartement en catastrophe. C’était vraiment... génial.

★★★

Au final, Yong Shik n’arriva pas en retard, mais là n’est pas la question. Eh non, concentrons-nous plutôt sur ce dont il s’occupa à savoir; les chiens. Évidemment, il aimait beaucoup les animaux alors ce n’était pas particulièrement une corvée pour lui. Sauf que voilà, c’était justement là le problème. Trop préoccupé par les canidés dont il s’occupait, principalement parce que ces derniers ne rechignaient pas du tout un peu d’affection pour une fois, il ne gardait pas vraiment un oeil attentif sur ce qui se passait dans la boutique en général. Bon en soit ce n’était pas dramatique, il n’y avait pas suffisamment d’argent dans la caisse pour que qui ce soit décide de venir voler -surtout qu’à la base voler une animalerie était une idée très saugrenue- mais s’il y avait un client les chances qu’il ne l’entendent étaient assez faibles merci. Enfin, tant pis ce n’était pas un drame non plus, si le client patientait trop à son goût il le ferait surement savoir. C’est dans cet optique que le jeune homme continua simplement de s’occuper des chiens. Dans la joie et l’allégresse évidemment ! Enfin, le temps passa et il crut entendre le bruit des sonnettes qui servaient d’avertissement lorsque la porte sonnait. Il lança un coup d’oeil pour n’apercevoir personne rapidement, comme ça, alors il jugea qu’il n’y avait personne. Heureusement, Yong Shik termina de s’occuper des chiens ce qui le ramena en avant. Il se fit d’ailleurs surprendre par la présence d’une cliente. Et pas n’importe laquelle en plus ! Une demoiselle qui lui était familière, Yoo Jin. Il ne l’avait pas vu depuis... le lycée quoi. Eh oui les belles années où il fréquentait encore l’école, chose qu’il avait du cesser avec le temps. « Hey, salut... » Oui bon il devrait surement trouver quelque chose de mieux à dire, particulièrement considérant que c’était une cliente à la base. « Ça fait un bail dis-donc. » Nettement mieux, franchement. En même temps, il ne s’était pas trop attendu à la revoir alors qu’il travaillait. Sauf que voilà quoi, il n’était certainement pas supposé parler comme ça des clientes. Puis il faisait quoi si elle ne se rappelait pas de lui ? Enfin on verrait, ça avait été plus spontanée comme réaction malheureusement. Parfois, il devrait vraiment s’en tenir à son silence habituel.


Dernière édition par Park Yong Shik le Jeu 2 Juin - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime.forumactif.fr/t62-park-yong-shik-el-cameleon http://onceuponatime.forumactif.fr/t94-yong-shik-frankly-i-m-too-scared-to-ask-about-the-frog-cameleon-nuance

avatar

Song Yoo Jin


Pseudo : Nemo ♥
Avatar : Park So Young - Lizzy ♥
Messages : 49
I'm a member since : 28/05/2011
Age : 27
Mood : Good, good and good !

MessageSujet: Re: and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin   Mar 31 Mai - 3:43


La tête plongé dans son oreiller, Yoo Jin dormait paisiblement, rêvant de mille et une chose plus saugrenue les unes que les autres comme par exemple un monde fait en sucrerie ou encore un lieu où les hommes poseraient d’abord les yeux sur elle et ensuite sur sa meilleure amie Amy. Ho n’imaginez pas que ça l’embêtait d’avoir une amie plus belle qu’elle, elle s’y était faite et elle en était même plutôt fière, après tout Amy était un peu comme… Sa fille, voilà, comme sa fille, du coup c’était une fierté d’avoir « enfanter » une beauté pareille… Ca devient un peu glauque ce que je raconte… Passons. Enlacé par les bras de Morphée Yoo Jin n’entendit pas le moins du monde sa mère hurler son prénom à travers la maison, alors que pourtant, tout le monde le sait, madame Song à une voix assez perçante, cependant, quand une YooYoo dort, elle dort. Cet éclat de voix ne parvint donc qu’à la titiller légèrement, l’obligeant à se retourner dans son lit pour finalement se rendormir tout aussi vite, ramenant sa couette sur sa tête pour couvrir encore davantage le bruit des voix avec envie. Et pour cause, même si elle était consciente d’avoir tout un tas de choses à faire ce matin, notre demoiselle ne voulait pas émerger du doux pays des rêves où justement elle rêvait de chose plutôt agréable… D’un prince charmant galopant jusqu’à elle sur son grand cheval blanc, lui tendant alors une rose rouge, signe d’un amour passionné, se rapprochant lentement d’elle pour … Une sensation de froid vint parcourir le corps de la belle qui, à contrecœur, se réveilla, couverte d’eau. L’un de ses petits frères, rappelons qu’elle en a quatre, eut la bonne idée de lui lancer un verre d’eau à la figure juste au moment cruciale, tout ça pour l’obliger à ce lever et mine de rien, ça avait marché. Grognons, la jeune femme se leva du lit, s’étirant, secouant un peu ses cheveux et trainant les pieds jusqu’à la cuisine, lieu où tout les Song petit-déjeunait déjà.

Un petit déjeuner chez eux c’est quoi ? C’est simple, vous mettez cinq enfants surexcités âgés de moins de treize ans assis autour d’une table, vous rajoutez divers plat typiquement coréen, dont la plupart finiront sur le sol et vous obtiendrez un repas normal chez les Song. Toujours un peu somnolente Yoo Jin prit place autour de la grande table, évitant habilement une petite boule de riz lancé par sa sœur, la force de l’habitude, avant de manger tranquillement en écoutant ses parents lui dire, comme tout les matins, qu’il faudrait qu’elle aille chercher sa fratrie à l’école… Comme si elle ne le savait pas depuis le temps. Une fois la guerre… Je veux dire le repas, terminé, notre étudiante alla s’enfermer dans sa salle-de-bain afin de se préparer, prenant une douche avant de finalement enfiler sa tenue du jour, passant par la suite une bonne heure à se coiffer. Entre temps la maison c’était vidé, lui laissant alors le loisir de tout ranger et de faire la vaisselle en chantonnant.

Tout était propre, tout était rangé, Yoo Jin pouvait donc vaquer à ses occupations, ce qu’elle fit rapidement, attrapant son sac à mains, son téléphone et enfilant ses petites boots noir avant de quitter la maison de sa famille. Durant un petit moment elle flâna dans les rues de la ville, observant les vitrines avec envie jusqu’à tomber sur une espèce d’animalerie. Ce n’était pas la première fois que notre brunette passait devant mais pour une fois, elle décida de s’y attarder, rentrant doucement à l’intérieure et se faisant tout de suite aborder par un petit chat qui était surement sortir de son enclos. Évidemment elle se mit tout de suite accroupis pour pouvoir le caresser en souriant. Oui, elle adorait les animaux, mais en avoir un avec autant de kamikaze chez sois se serait pratiquement de la cruauté animal. Bref, Yoo Jin caressa le petit chat durant plusieurs minutes avant de finalement le prendre dans ses bras pour ensuite faire quelques pas, tombant nez-à-nez avec une tête connus. Il lui fallut une bonne minute pour se rappeler de lui, après tout ça faisait un bail qu’ils ne s’étaient pas vus, mais rapidement la mémoire lui revint. C’était Yong Shik ! Affichant un large sourire elle se mit presque à sautiller sur place avant de finalement répondre. « Park Yong Shik!!!! … Oui ça fait un bail!! » Elle s’inclina légèrement et poliment devant lui, toujours avec ce large sourire avant de rajouter. « Qu’est-ce que tu fais ici?… Tu travail là? … C’est fou ça, je suis passé plein de fois devant ce truc et je t’ai jamais vus! Je suis tellement contente de te voir… Ca fait troooooooop longtemps que j’essaie de te revoir tu sais mais j'ai pas réussit à te retrouver!! » Et voilà, quand elle est contente Yoo Jin à tendance à parler trop… Elle parle trop tout le temps en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime.forumactif.fr/t90-yoo-jin-on-a-toujours-besoin-d-une-bonne-fee-a-portee-de-main-end http://onceuponatime.forumactif.fr/t112-la-marainne-la-bonne-fee-yoo-jin#860

avatar

Park Yong Shik


Pseudo : dday.
Avatar : shim chang min (max; dbsk).
Messages : 58
I'm a member since : 27/05/2011
Age : 27
Mood : happy, i guess ?

MessageSujet: Re: and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin   Jeu 2 Juin - 4:45

Pour quelqu’un qui aimait autant les animaux que lui, surtout les reptiles en fait -préférence toute particulière pour les caméléons même!- travailler dans une animalerie c’était que trop bien. Puis de toute façon, ayant réussi à mériter la confiance de son patron, Yong Shik avait souvent de belles responsabilités, qui ne lui faisaient que regretter de ne pas pouvoir continuer ses études, mais il valait mieux ne pas trop y penser. Ce qui expliquait pourquoi il était celui qui ouvrait la boutique, d’accord ce n’était certainement pas la responsabilité que n’importe qui préférerait, surtout pas le jeune homme, considérant que pour le faire, il devait se réveiller tôt et s’assurer de ne pas arriver en retard. Sait-on jamais, il peut toujours y avoir un client très lève-tôt qui tient à être chiant et être là à l’heure d’ouverture ! D’accord, il était surtout affamé pour le moment alors il regrettait de ne pas avoir pu avaler quelque chose, du moins surtout quelque chose d’un peu plus consistant qu’une tranche de pain. Cela dit, il oublia bien rapidement son problème et son estomac qui grondait en se concentrant sur les animaux dont il devait s’occuper. Oui c’était important pour lui de passer son temps à nettoyer des cages et tout ce qui pouvait bien venir dans sa description de tâche. Ce n’était peut-être pas ce qu’il y avait de plus plaisant, mais au moins les animaux appréciaient. Oui, c’est ça, voilà il le faisait pour les animaux. Ou pas en fait, mais que voulez-vous, c’était ce qui se rapprochait le plus de ce qu’il aurait voulu faire tout en étant à portée de main. Puis bon, ce n’était pas la mort non plus.

Cela dit, il ne pouvait pas non plus rester en arrière boutique éternellement. Après tout, il avait un peu oublié, mais il se devait quand même de faire du service à la clientèle, quoi qu’il n’y avait pas de client pour le moment alors ça ne pressait pas non plus. Puis après un long moment, Yong Shik termina ce qu’il y avait à faire, du coup le ‘ne pas rester éternellement’ venait aussi de ce détail, alors il rappliqua à l’avant. Puis de toute façon, il commençait à être plus tard que l’ouverture alors peu à peu il y aurait surement des clients qui finiraient par arriver. Ce qui était le cas en fait, il y avait bel et bien quelqu’un d’autre que lui dans la boutique. Il fut d’ailleurs bien surpris de l’identité de cette dernière; Yoo Jin. Pour ceux qui n’avait pas suivi le beau raisonnement que je n’avais pas écris, je sors oui, le jeune homme la connaissait, après tout, il l’avait rencontré au lycée, puis elle avait gradué alors ils avaient perdu contact. D’autant plus qu’il avait cessé d’aller en cours avec le temps. Mais ça, elle n’était définitivement pas obligée de le savoir. Parce que ça faisait un peu bizarre de le dire et que les gens avaient tendance à ne pas comprendre ou à ne pas vouloir comprendre. Dans les deux cas ce n’était pas ce qu’il y avait de plus plaisant. Bonne chose, elle se souvenait de lui. Il sourit légèrement en entendant la réaction de la demoiselle. Voilà qui faisait plaisir. S’en suivit d’une longue dégringolade de question et de paroles. Son sourire s’agrandit davantage en entendant la partie sur le fait qu’elle essayait de le revoir. Il ne s’était pas du tout attendu, avouons-le ! Lui avait bien essayé de trouver un moyen de la contacter, mais après le lycée c’était plutôt complexe.

Après un moment, il commença par s’incliner à son tour, question d’être un peu plus poli quand même. Puis il se décida à prendre la parole pour essayer de dire quelque chose de mieux que ce qu’il avait déjà dit. « Eh oui je travaille ici depuis un moment. Sauf que je suis en arrière boutique alors c’est probablement pour ça que tu m’as pas vu. » Logique. Sinon l’autre raison serait qu’il soit un ninja et puisqu’il n’en était pas un... voilà. Son sourire s’agrandit un peu alors qu’il s’étirait légèrement avant de demander : « C’est vrai que tu as essayé de me revoir ? » Ce n’était pas tant qu’il ne la croyait pas en fait, au contraire, mais plutôt parce que ça le surprenait tout simplement. Il passa une main dans ses cheveux, se demandant s’il fallait qu’il explique comment ça se faisait qu’elle n’aurait probablement pas pu le retrouver, qu’elle ait vraiment chercher ou non. « Il faut dire que j’ai été plutôt absent à la fin du lycée, donc si tu es allée me chercher là, ça devait être plutôt compliqué. » Voilà qui était plus simple d’expliquer de cette façon. Puis de toute façon, Yong Shik préférait éviter d’expliquer totalement le pourquoi du comment. Puis de toute façon, il était bien trop content de la revoir pour penser à des trucs aussi déprimants voyons ! Si elle le lui demandait, il répondrait, mais idéalement, elle ne le ferait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime.forumactif.fr/t62-park-yong-shik-el-cameleon http://onceuponatime.forumactif.fr/t94-yong-shik-frankly-i-m-too-scared-to-ask-about-the-frog-cameleon-nuance

avatar

Song Yoo Jin


Pseudo : Nemo ♥
Avatar : Park So Young - Lizzy ♥
Messages : 49
I'm a member since : 28/05/2011
Age : 27
Mood : Good, good and good !

MessageSujet: Re: and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin   Dim 19 Juin - 17:56

Le hasard fait bien les choses comme on dit ! Ben oui, ça faisait un moment que notre bonne fée cherchait à revoir Yong Shik, elle était même retournée plusieurs fois dans leur lycée après avoir graduée mais aucun signe de l’ami des bêtes. Elle avait fait le tour de l’école, demandé à ses anciens camarades de classes et même à certains professeurs, mais tous lui répondait à chaque fois qu’ils ne voyaient plus le jeune garçon aussi souvent qu’avant, qu’il était régulièrement absent pour des raisons mystérieuses. Évidemment Yoo Jin à tout de suite pensé qu’il était gravement malade, ou que quelqu’un de sa famille l’était, genre frappé par un cancer, ce qui lui donna encore plus envie de le retrouver, mais impossible. La demoiselle avait même tenté de soudoyer des secrétaires de l’établissement scolaire pour obtenir l’adresse officielle du Park, cependant malgré l’insistance dont elle avait fait preuve elles avaient refusées de donner ses soit-disant « informations confidentielles », ce qui l’avait un peu embêté, pour ne pas dire totalement agacé. Franchement, elles s’imaginaient quoi ses vieilles dames ? Que notre coréenne allait arriver avec un flingue chez son ami pour découper toute sa famille en petit morceau avant de les enterrés dans leur jardin et de manger leur cerveau ? (oui je sais, elle arrive avec un flingue et au final elle les charcute, c'est pas très logique…mais ce n’est qu’une hypothèse !) C’était stupide. Elle avait tenté de le rechercher sur l'annuaire , mais vous avez une idée du nombre de Park qu'il y a à Séoul? Elle , elle en a une maintenant et elle aurait préféré ne pas savoir... Cela dit la pauvre ne pouvait rien faire contre tout ça, alors quand elle avait le temps elle décidait de retourner dans leur école dans l’espoir de le croiser, sans réel succès… Je dis « réel » car en vérité un jour elle l’a croisé… Manque de chance il était en train d’entrer dans une voiture, ou dans un bus on ne sait plus trop, et Yoo Jin se trouvait bloqué derrière une foule d’élève sortant de cours pour aller déjeuner… Du coup elle n’avait même pas pus lui faire un quelconque signe et l'après-midi il n'était pas revenue. D’ailleurs était-ce vraiment lui ? Après tout la belle ne l’avait vu que de dos… Enfin, peu importe.

Pour le moment le plus important était qu’il soit là, devant-elle, alors qu’elle continuait de tenir ce petit chaton dans ses bras, toute contente de l’avoir enfin retrouvé après tant de temps passé à le « traquer ». Il travaillait donc ici, souvent en arrière boutique, ça expliquait pourquoi elle ne l’avait jamais aperçu…ce qui était quand même fou ! Song passait pratiquement tout les jours par ce chemin et donc devant ce magasin, et à chaque fois elle se disait qu’il fallait qu’elle y rentre, juste pour voir sans pour autant céder à cette envie… Si elle n’était pas tout le temps en train de courir pour aller ici et là la demoiselle aurait surement pu revoir Yong Shik bien avant. Enfin, bref. Souriante comme toujours elle répondit. « Eh oui je travaille ici depuis un moment. Sauf que je suis en arrière boutique alors c’est probablement pour ça que tu m’as pas vu. » « Haa c’est surement pour ça que je t’ai jamais vu ! Dire que je passe tout les jours devant ce magasin ! » Elle laissa échapper un petit rire, avant de se mettre à caresser de nouveau le chat qu’elle avait entre les mains tout en écoutant les paroles de son vis-à-vis. Comme elle s’en doutait il était conscient d’avoir été absent assez souvent à la fin du lycée… Bon, évidemment qu’il en avait conscience, mais vus sa façon de le dire il n’en était pas particulièrement heureux, alors qu’il aurait pu faire partie de ses adolescents rebelles qui décident du jour au lendemain que l’école c’est nul, ça sert à rien et qu’y retourner c’est « la mort ». En tout cas comme elle s’en doutait son ami ne faisait pas partie de ce genre de personne et c’était tant mieux … Enfin, d’une certaine manière, car du coup Yoo Jin commençait à vraiment vouloir savoir pourquoi il avait dut quitter l’école comme ça même si au fond, ça ne la regardait pas vraiment… D’un côté, si il avait des problèmes, peut-être qu’elle pourrait l’aider, c’est en tout cas la pensé qui lui traversa l’esprit avant qu’elle finisse par répondre. « C’est vrai que tu as essayé de me revoir ? [....] Il faut dire que j’ai été plutôt absent à la fin du lycée, donc si tu es allée me chercher là, ça devait être plutôt compliqué. » « Evidemment que c’est vrai ! … Et oui, je suis allé au lycée pour tenter de te retrouver, parce que je connaissais pas ton adresse, mais tu n’y étais pas…. »

La jeune femme se sentit un peu gêné par la dernière partie de sa phrase, elle ne voulait pas mettre mal à l’aise Yong Shik avec ses histoires d’absences même si ça l’intriguait grandement, Yoo Jin préférait qu’il lui en parle de son propre chef et pas qu’il se sente obligé de se justifier en lui racontant tout ses petits secrets. C’est pour cette raison qu’elle décida bien vite de reprendre la parole, lui laissant à peine le temps de répondre avant de se diriger vers un espèce d’enclos dans lequel jouait des tas de petit chat et tout en déposant celui qu’elle avait dans les bras elle dit. « Tu travail ici alors? Ca doit être sympa d’être tout le temps avec des animaux aussi mignon ! » Yoo Jin se mit à caresser deux trois chats avant d’enchainer. « Moi j’étudie les langues étrangères depuis deux ans maintenant ! Mais c’est surement moins amusant que d’être ici ! » D’accord, il ne lui avait rien demandé sur ce qu’elle faisait dans la vie, mais c’est histoire d’anticiper une quelconque question et de meubler un peu la conversation vous voyez… Et puis elle parle toujours trop, tout le monde le sait, de plus elle le pensait vraiment ! C’est cool d’apprendre les langues c’est claire, mais côtoyer tous les jours des chatons aussi mignon ça doit être encore mieux ou en tout cas, moins stressant… Vive les études universitaires.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime.forumactif.fr/t90-yoo-jin-on-a-toujours-besoin-d-une-bonne-fee-a-portee-de-main-end http://onceuponatime.forumactif.fr/t112-la-marainne-la-bonne-fee-yoo-jin#860

avatar

Park Yong Shik


Pseudo : dday.
Avatar : shim chang min (max; dbsk).
Messages : 58
I'm a member since : 27/05/2011
Age : 27
Mood : happy, i guess ?

MessageSujet: Re: and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin   Mer 22 Juin - 3:24

{t'inquiètes pas pour ça, je crois qu'on était pas mal tous débordés ces temps-ci :3 puis tu peux prendre ton temps, je pars en camping dans 2 jours alors !}

Yong Shik ne s’était pas du tout attendu à retrouver Yoo Jin en se levant ce matin-là. Même si évidemment, il en était bien content. C’était une agréable surprise disons. Puis ça faisait changement de ses clients habituels qui ne se préoccupaient que de leurs petites bêtes. Ce qui en soit était bien loin d’être un mal, évidemment, lui qui adorait les animaux il était bien content de voir les maitres bien s’en occuper. Le truc, c’était que lorsqu’ils étaient autant concentrés sur leurs animaux de compagnie, il n’était que très peu agréable ou même bavard à son égard. C’était moins bien disons. Bref pour en revenir à nos moutons ou plutôt notre sympathique duo de bonne fée et de caméléon, Yong Shik en plus de penser que ça faisait un bon changement des clients habituels, trouvait la compagnie de la demoiselle particulièrement plaisante alors il ne pouvait qu’en profiter. D’autant plus qu’il n’y avait personne d’autre qu’eux deux dans la boutique -enfin eux et les animaux- alors il n’avait pas un autre client dont il devait s’occuper joyeusement. Bref la discussion alla rapidement en direction du fait qu’ils étaient contents de se revoir et tout le blabla habituel. Il avait de la difficulté à croire que Yoo Jin l’avait réellement cherché sans pour autant vouloir doutez des paroles de la demoiselle. Ça lui faisait simplement bizarre de penser cela, voilà tout. Sauf que c’était tout aussi difficile de ne pas y croire considérant qu’elle lui disait passer souvent devant la boutique et qu’elle était allée au lycée pour voir s’il était là. Toujours autant agréablement surpris, voir même plus, il lui précisa qu’il travaillait surtout en arrière boutique, avec les animaux et le vétérinaire de la place, ce qui expliquait pourquoi elle ne l’avait jamais vu. Reste que c’était quand même fou de se dire qu’ils auraient pu se croiser tant de fois et que ce n’était arrivé que maintenant ! « Haa c’est surement pour ça que je t’ai jamais vu ! Dire que je passe tout les jours devant ce magasin ! » Voilà qui confirmait ce qu’il pensait à la base, ils s’étaient toujours manqué alors qu’ils auraient pu aisément se revoir avant. « C’est dommage qu’on ne se soit jamais croisé avant alors. » Et il était très sincère dans le commentaire. Avoir su qu’il aurait eu une chance de la revoir, il aurait pu essayer de passer plus de temps en avant.

Cela dit, lorsque la conversation un peu plus en direction du lycée, Yong Shik fut un peu plus mal à l’aise. Après tout, il était bien conscient d’avoir manqué une foule de cours, mais il préférait qu’on ne lui en parle pas. Il n’était ni fier, ni content d’avoir du arrêter d’étudier, mais en même temps ça avait été une conséquence des finances plus qu’autre chose. Même qu’il était bien loin d’être un rebelle qui aurait pu se vanter d’avoir manqué autant d’école. Au final, il avait réussi à passer son lycée de peine et de misère à cause de ses nombreuses absences. Clairement, si elle avait essayé de le chercher en commençant par le lycée, elle n’avait eu que très peu de chance de le trouver. Ce qu’elle lui dit peu de temps après. Il était surpris qu’elle lui parle de son adresse. Surtout parce qu’il s’imaginait ouvrir la porte un jour et tomber sur elle. Ça aurait été tout une surprise, encore plus que ce ne l’était maintenant, mais ça aurait eu un petit côté plus bizarre. « Evidemment que c’est vrai ! … Et oui, je suis allé au lycée pour tenter de te retrouver, parce que je connaissais pas ton adresse, mais tu n’y étais pas… » Visiblement, la miss était gênée par ce qu’elle avançait. En même temps c’était assez compréhensible. C’était loin d’être l’un des sujets sur lesquels on pouvait discuter dans la joie et l’allégresse, mais il ne fallait pas qu’elle se sente gênée. Il préférait ne pas en parler, mais bon autant éclairer un peu la lanterne de la demoiselle. Surtout pour ne pas qu’elle s’imagine qu’il avait été gravement malade ou un truc du genre. « Ouais disons que j’ai du commencer à travailler plus tôt que prévu. » Ça résumait assez bien la chose et pour Yong Shik c’était amplement suffisant.

Il eut à peine le temps de terminer sa phrase qu’elle enchaina en se dirigeant vers l’enclos des chatons. Comme dit plus haut, il avait une préférence pour les reptiles, mais il adorait aussi les félins. La preuve, il en avait un chez lui. Le patron n’avait pas voulu le recueillir à l’animalerie de peur de se faire accuser de vol par les anciens propriétaires des chatons, même si ces derniers avaient été abandonnés, ou dans tous les cas c’était un truc du genre, mais au moins il lui avait payé les frais médicaux pour le petit chat. Le jeune homme avait trouvé cela très sympa de la part de son supérieur, mais bon passons. « Tu travail ici alors? Ca doit être sympa d’être tout le temps avec des animaux aussi mignon ! » Un mince sourire s’étira sur les lèvres du jeune homme alors qu’il regardait les chatons. Évidemment, parce qu’il y avait quelqu’un d’autre dans les parages, il décidait de se comporter comme de vrais petits anges, mais ce n’était pas nécessairement le cas, eh non, ils pouvaient être assez terrible quand l’envie leur prenait. Avant qu’il ne puisse répondre, elle enchaina : « Moi j’étudie les langues étrangères depuis deux ans maintenant ! Mais c’est surement moins amusant que d’être ici ! » Les langues étrangères, Yong Shik garda le commentaire comme quoi il voudrait bien échanger de place avec elle si elle voulait bien. « Crois-moi, il ne faut pas te laisser avoir par leurs grands yeux tout mignon. Ce sont des créatures démoniaques je te dis. » Évidemment, il plaisantait à moitié, mais comme de fait, lorsqu’il présenta sa main aux chatons, l’un deux décida de s’amuser avec ses griffes aux dépends des doigts du jeune homme. Soupirant légèrement à moitié découragé, il finit par dire un peu plus sérieusement : « Mais oui, c’est pas mal de travailler ici après tout. Un peu moins plaisant quand il faut laver les litières et compagnie. Toi comment tu aimes tes études ? » Retenant un commentaire sur à quel point elle était chanceuse de pouvoir étudier, il se contenta de sourire. Disons simplement qu’il était beaucoup moins bavard qu’elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime.forumactif.fr/t62-park-yong-shik-el-cameleon http://onceuponatime.forumactif.fr/t94-yong-shik-frankly-i-m-too-scared-to-ask-about-the-frog-cameleon-nuance


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin   

Revenir en haut Aller en bas
 

and we are led to those who help us most to grow;; ft. yoo jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
once upon a time :: seoul; :: City center ★ :: Rue principale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux vidéo | Jeux de rôles multijoueur (MMORPG, WOW, ...)